Intervention: « L’archive dynamique : le cas singulier d’Anarchive (archives numériques sur l’art contemporain) »

par Nicolas Thély

Au sein de la séance « Nouveaux objets archivistiques identifiés« , mercredi 30 mars 2016 de 14h à 17h, présidée par Nicolas Larrousse.

kalender

Créée en 1994 par Anne-Marie Duguet, anarchive est une collection de projets multimédias interactifs invitant à explorer l’ensemble de l’œuvre d’un artiste à partir d’archives multiples.

Un travail historique et critique

Les archives des artistes font l’objet d’une recherche historique et théorique qui s’appuie sur les travaux existants, les complète et en fait la synthèse. Il s’agit de remédier à l’éparpillement des informations et à l’insuffisance ou à la mauvaise qualité de certains documents, afin d’estimer plus précisément les diverses composantes d’une œuvre et leur agencement. Il faut alors non seulement restaurer, mais produire parfois de nouveaux “documents” avec la collaboration irremplaçable de l’artiste.

Une création originale

anarchive insiste sur la nécessité de recherches sur l’interface aussi bien graphique qu’interactive. L’implication des artistes dans la réalisation de chaque “anarchive” et la qualité des équipes composées de jeunes chercheurs favorisent une approche originale et un véritable travail d’écriture explorant les possibilités du multimédia.

Un format en évolution

Le premier titre de la collection était un “Interom”, terme inventé par l’artiste Antony Muntadas pour désigner une connexion à Internet à partir d’un CD-ROM. Puis les différents titres ont associé la réalisation d’un DVD-ROM à un livre ou/et à la réalisation d’un DVD-Vidéo. L’évolution des systèmes et des logiciels sur Internet engagent à explorer d’autres modalités et d’autres formats pour des archives connectées et plus largement accessibles.

L’objectif de la table ronde est de présenter la démarche exemplaire entreprise par Anne-Marie Duguet et de montrer comment la création artistique et le design répondent aux exigences d’une archive spécifique et de qualité.

Anne-Marie Duguet évoquera les enjeux de la collection ; David-Olivier Lartigaud reviendra sur les modes d’écritures ; Gilles Rouffineau abordera les défis à la fois technique et esthétique pour remédier à la question de la perte de données et d’accès aux documents.

 

Contributeur:

Thély

Nicolas Thély est professeur en Arts, Esthétiques et Humanités Numériques. Ses recherches portent notamment sur l’esthétique des réseaux sociaux et l’analyse du discours de la critique (XXe-XXIe). Il anime à l’université Rennes 2 le groupe de recherche MONADE (méthodes et outils numériques pour la recherche en art, design et esthétique) et le séminaire Humanités Numériques à la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne (MSH-B).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *