Intervention: « Réinventer le cahier de laboratoire à l’ère du numérique, entre archive courante et archive intermédiaire »

par Lorraine Tosi

Au sein de la session « Voyage à travers la qualité« , vendredi 1er avril de 11h à 12h15, présidée par Baptiste Nichèle.

kalender

Les laboratoires de recherche, privés ou publics, ont la consigne d’utiliser au jour le jour des cahiers de laboratoire  pour y décrire leurs expérimentations en cours. Horodatés, assemblés (les pages cousues entre elles), parfois certifiés par un notaire, ils peuvent représenter une solide preuve en cas de litige de propriété intellectuelle. Sur un autre registre, les services en charge de la valorisation peuvent également y déceler des sujets brevetables, ou à protéger. Les contributeurs peuvent même être à l’initiative de démarches de valorisation en déclarant les innovations à valoriser à partir de ces cahiers. Ce qui les rend recevables comme preuve est aussi ce qui les rend peu maniables par les chercheurs ou innovateurs en phase d’exploration et de création.

Lors de cette conférence courte, nous verrons comment l’antilope de Suzanne Briet, la théorie des trois âges voire la diplomatique nous permettent de mieux analyser ce qu’est un cahier de laboratoire, ses propriétés, son caractère hybride, les difficultés de son appropriation sous forme papier. Nous verrons également comment nous avons pu lui inventer une forme numérique qui lui permette à la fois d’être la mémoire malléable de l’innovateur et un document à valeur probatoire.

 

Intervenante

Tosi

De formation informatique et sciences cognitives, j’étudie les enjeux de la dématérialisation des documents pour les utilisateurs des outils de signature électronique, pour la préparation d’une thèse intitulée « Interactions Homme-Machine pour la Confiance Numérique ». J’ai comme terrains très riches le laboratoire Tech-CICO (Université de technologie de Troyes), ainsi que l’entreprise Lex Persona, éditeur de logiciels de dématérialisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *