Atelier mécano: « AtoM, un logiciel pour produire et publier en ligne des descriptions archivistiques »

par Claire Sibille et Grimouard et Jean-François Moufflet

En lien avec la session « Utiliser les nouveaux modèles et relier les réservoirs de données« , vendredi 1er avril 2016 de 9h à 12h15, présidée par Romain Wenz.

L’atelier aura lieu le jeudi 31 mars 2016 de 14h à 15h.

kalender

Conçu au départ avec l’appui du Conseil international des archives afin d’encourager une adoption plus uniforme des normes  internationales, AtoM (Access to Memory) est un logiciel  open source et multilingue permettant de produire et de publier sur Internet des descriptions de documents d’archives,  de leurs lieux de conservation, de leurs producteurs et des fonctions exercées par ces producteurs. L’application permet également d’importer et d’exporter des données aux formats EAD, EAC-CPF, CSV et SKOS.

L’atelier sera l’occasion pour les participants de découvrir et de tester les principales fonctionnalités du logiciel (administration, production de notices descriptives et création de liens entre les différents types de descriptions, import/export de données, création et gestion de référentiels, import et export de données dans différents formats, etc.).

 

 

 

 

Animateurs :

Sibille

Actuellement sous-directrice de la politique archivistique au Service interministériel des archives de France, j’ai exercé pendant plus de dix ans des activités normatives dans le domaine de la modélisation de la description archivistique (Conseil international des archives, Société des archivistes américains).

Moufflet

Jean-François Moufflet est conservateur aux Archives nationales, responsable de fonds au département du Moyen Âge et de l’Ancien régime. Il a précédemment occupé les fonctions de référent aux Archives de France en matière d’archivage électronique, de numérisation, d’informatisation des services d’archives et de pérennisation des données, puis d’adjoint au directeur des études de l’Inp, en charge de la formation initiale des conservateurs du patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *