Intervention: « Les ânes de Limbourg… une brève histoire de tout »

par Peer Boselie

Au sein de la session « Je participe, tu collabores, il indexe,…nous consultons« , mercredi 30 mars de 17h à 18h15, présidée par Jean-Yves Le Clerc.

kalender

Dans la province du Limbourg (NL) un projet innovant est en cours autour de l’histoire de la ville.

On commence à partir des informations cadastrales vectorisées, puis on les enrichi, en ajoutant des informations généalogiques. Le projet est mené par les archives de la région de Sittard-Geleen, en collaboration avec plusieurs sociétés historiques et d’autres archives de la province de Limbourg Neérlandais.

Cette « Aezelprojek » est mis en oeuvre par une petite équipe de professionnels et plus de 100 bénévoles !

Dans cette « famille » nous avons (en plus du principe que peu d’argent est disponible) plusieurs grands principes :

a) partir des bénévoles, de leurs intérêts et de leurs capacités

b) utiliser le numérique pour évoquer l’histoire de la ville

c) s’appuyer sur des informations cadastrales vectorisées

d) relier l’histoire des individus grâce aux informations cadastrales

e) utiliser seulement des informations authentiques (archives, musées-objets, photos, histoire orale, vidéo, découvertes archéologiques…)

g) faire usage de programmes Open source et de formats simples

 

Les résultats sont étonnants. Nous travaillons ensemble avec les organisations sociales, pour associer à notre projet des personnes en difficulté (autisme) ou en réintégration après un « burn-out ». Les bénévoles, qui n’ont jamais montré un intérêt pour l’histoire travaillent maintenant avec des informations historiques avec plaisir, qualité et résultats.

L’histoire de la ville est en croissance rapide. Il est intéressant de voir que parfois même de l’argent peut être gagné (ou enregistré) en intégrant le projet dans la politique municipale. Les effets secondaires sont que parce que l’information est présentée de façon très accessible, cela provoque beaucoup de soutien social (et politique). Aussi des personnes vulnérables, en étant bénévoles, deviennent plus confiantes.

Le projet n’a pas été conçu comme un projet scientifique. Cependant, déjà de nouvelles données sur l’histoire de la ville sont découvertes.

 

 

 

 

Intervenant

Boselie

Né à Eindhoven (1958), archiviste, théologien, historien. Travaillé a Maastricht et Sittard. Depuis 1999 archiviste municipale et régionale de Sittard-Geleen et environs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *