Simplifiez-vous la description avec AtoM !

Jeudi après-midi j’ai suivi pour vous l’atelier Mécano AtoM, un logiciel pour produire et publier en ligne des descriptions archivistiques. Vous étiez nombreux à vouloir y assister mais seule une poignée de privilégiés possédaient le fameux sésame.

Claire Sibille de Grimoüard et Jean-François Moufflet, qui ont traduit le logiciel en français, nous ont fait découvrir AtoM …

AtoM

Continuer la lecture de Simplifiez-vous la description avec AtoM !

Une boîte à outils pour les vracs numériques

Traiter un vrac numérique peut rapidement s’avérer être un tâche très complexe.

Thomas Bernard, chef de projet AD-Essor, et Baptiste Nichèle, chef de projet pour l’archivage numérique, travaillant tous deux au service interministériel des Archives de France nous ont présenté hier, mercredi 30 mars lors de la première journée du Forum des archivistes, des outils très intéressants pour faciliter ce travail de pré-versement d’un vrac numérique.

Continuer la lecture de Une boîte à outils pour les vracs numériques

Comité scientifique: Baptiste NICHELE

Nichele

Après un master « Nouvelles technologies appliquées à l’histoire » à l’Ecole nationale des chartes, Baptiste Nichele a été consultant et chef de produit pour une agence web Angevine éditrice d’une solution de gestion et de valorisation d’archives, de 2011 à 2014. Il entre au SIAF en 2014 en tant que chef de projet pour l’archivage numérique où il prend part à divers travaux liées à cette question (révision du SEDA, veille technologique sur les formats, activités de normalisation et étude de dossiers d’agréments pour le tiers-archivage). Il intervient également dans plusieurs formations universitaires.

Comité scientifique: Françoise LEMAIRE

 

Diplômée de l’École nationale des chartes (1985)

Conservateur en chef du patrimoine Successivement : conservateur aux archives départementales de l’Isère (1986), responsable des Archives audiovisuelles des Armées à l’ECPAD (1987-1997), chargée de la coordination interministérielle au service des Missions (1998-2000), directrice des archives départementales de la Guyane (2001-2005), responsable de la mission des archives au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (2006-2012), chargée de mission partenariats scientifiques et relations internationales aux Archives nationales (2013).

Comité scientifique: Nicolas LARROUSSE

Larrousse

La TGIR Huma-Num a pour mission d’offrir des services numériques aux communautés issues de la recherche en Sciences Humaines et Sociales.

Au sein de la TGIR, Nicolas Larrousse  a en charge le service de préservation à long terme mis en oeuvre avec le CINES et également le développement de dispositif interopérables pour les données.

A ce titre, il participe aux activités du groupe PIN (Pérennisation des Informations Numérique – http://pin.association-aristote.fr/)

Comité scientifique: Antoine COURTIN

IMGP5904_comp

Après avoir obtenu une licence en histoire de l’art et archéologie à l’Université Lille 3 Charles-de-Gaulle et un Master “Nouvelles technologies appliquées aux sciences historiques” à l’École nationale des chartes, Antoine Courtin a été, entre 2010 et 2013, consultant dans une start-up développant des solutions pour les institutions patrimoniales.

En octobre 2013, il rejoint, en tant qu’ingénieur d’étude le labex “les passés dans le présent” sur l’axe de recherche “Modélisation, référentiels et culture numérique” où il participe à l’ancrage dans le web sémantique, des projets d’humanité numérique pour une meilleur visibilité des corpus numérisés. Il accompagne également le projet sur l’analyse quantitative et qualitative des actions des institutions culturelles sur les réseaux sociaux dans une approche pluri-disciplinaire.

En parallèle, il a co-organisé Museomix (évènement consacré aux nouvelles forme de médiations et au numérique) au château des Ducs de Bretagne à Nantes en 2013 et est investi dans le mouvement de l’Open Data culturel avec le hackathon DataCulture organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication dont il a remporté le Grand Prix. Enfin, Il intervient dans des formations universitaires telles qu’à l’université d’Angers et d’Amiens, à l’IESA ou encore à l’École nationale des chartes. Il travaille actuellement à l’Institut national de l’histoire de l’art.

Twitter: @seeksanusername (http://goo.gl/jXw6D6)

Site web: http://goo.gl/KN61wV

Slideshare: http://goo.gl/X2zZmA

Pinterest: http://goo.gl/8WZSZW

Blog de veille: http://goo.gl/YHN5gB

Github: http://goo.gl/cJVYn2

Comité scientifique: Florence CLAVAUD

 photo-FClavaud

Florence Clavaud est conservateur en chef du patrimoine, actuellement responsable des référentiels documentaires à la direction des Fonds aux Archives nationales. Elle pilote notamment le chantier scientifique de description des producteurs des fonds. Elle s’occupe aussi d’un projet de prototype de visualisation en graphe de jeux de données archivistiques qui associe les Archives nationales, la BnF, le SIAF et le laboratoire Histara de l’EPHE.

Son parcours professionnel l’a conduite à se spécialiser fortement dans les technologies numériques appliquées au document (modélisation et production de métadonnées XML, conception et réalisation d’éditions critiques numériques, participation à des groupes de travail nationaux et internationaux sur des modèles conceptuels et standards techniques…).

Elle est en particulier membre du groupe d’experts du CIA sur la description archivistique (EGAD) qui prépare un modèle conceptuel et une ontologie formelle en OWL/RDFS (elle est plus particulièrement chargée de l’élaboration de l’ontologie avec d’autres membres du groupe).

Elle contribue à plusieurs projets d’humanités numériques.

Elle est aussi membre du Centre Jean-Mabillon (EA 3624) de l’Ecole nationale des chartes.

Plus de détails à la page http://www.enc-sorbonne.fr/fr/chercheur-du-centre-jean-mabillon/florence-clavaud

Compte Twitter : @FloClavaud

Comité scientifique: Lorène BECHARD

Béchard_comp

Lorène Béchard est archiviste et responsable fonctionnel au Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur (CINES) depuis 2009. Elle contribue au fonctionnement de la plateforme d’archivage électronique PAC qui préserve, depuis 2006, les documents et données de l’enseignement supérieur et de la recherche. Experte en pérennisation de l’information numérique, elle est membre de la CN171 de l’AFNOR, de la Commission Archives Electroniques de l’AAF et du comité de pilotage du SEDA. Elle participe également aux travaux du groupe PIN de l’association Aristote. Ses centres d’intérêt se portent sur la qualité et la certification des systèmes d’archivage électronique, les procédures d’archivage ainsi que les métadonnées de pérennisation. Depuis 2010, elle assure plusieurs formations sur ces sujets notamment pour la direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture.

Comité scientifique: Christine NOUGARET

PHOTO Christine Nougaret

Conservateur général du patrimoine, Christine Nougaret est depuis septembre 2007 directrice d’études à l’Ecole nationale des chartes (Paris), titulaire de la chaire « Institutions, archivistique et diplomatique de la période contemporaine ». Elle est rattachée au Centre Jean-Mabillon (EA 3624) et à l’Ecole doctorale conjointe de l’Ecole des chartes et de l’université Paris 4-Sorbonne. Elle a été experte auprès du Conseil international des archives dont elle a présidé le Comité des normes de description qui a produit la norme ISAD/G. Elle est l’auteur de nombreuses études sur l’histoire des archives et la théorie archivistique contemporaine. Ses thématiques de recherche sont l’histoire des archives, la théorie archivistique contemporaine et le for privé. Ses travaux actuels portent sur la diplomatique contemporaine appliquée au document numérique et sur le for privé dans la francophonie des XVIIe-XXe siècle.

christine.nougaret@enc.sorbonne.fr