Intervention: « Conception et développement d’un profil français de l’EAD 3 »

par Xavier Depas

Au sein de la session « Élaborer des modèles conceptuels et des normes de description« , mercredi 30 mars de 14h à 15h45, présidée par Anila Angjeli.

kalender

Depuis 2010, l’EAD fait l’objet d’un révision par le TS-EAD.  En juillet 2015, l’EAD 3 est devenu un standard officiel de la SAA.  Le Service interministériel des archives de France a travaillé sur l’élaboration d’un profil français de l’EAD 3 destiné à l’ensemble des utilisateurs de l’EAD en France.  Cependant, si l’aspect national du profil est fondamental pour des soucis d’interopérabilité et pour éviter le flou au sein des pratiques, il n’en pose pas moins un certain nombre de problèmes.  Dès lors, la question de l’identité se pose : faut-il un profil adapté aux archivistes, un adapté aux bibliothécaires ?  Ou faut-il essayer de mettre en place un profil national ?  C’est à cette question que ma contribution souhaiterait répondre.

 

Intervenant

DEPAS

Licencié en 2012 Histoire aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur (Belgique) et promu maître en 2014 en Histoire à finalité archivistique à l’Université catholique de Louvain (Belgique), j’ai eu le privilège d’intégrer en 2014 le master 2 en « Technologies numériques appliquées à l’histoire » à l’École nationale des chartes.  Ce master m’a offert la chance de travailler quatre mois pour le Service interministériel des archives de France (SIAF) sur la conception et le développement d’un profil français de l’EAD 3.  Parallèlement à mon stage, j’ai rempli la fonction d’archiviste pour la Fondation Biermans-Lapôtre (Paris).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *