Atelier retour d’expérience: « Représenter en RDF, interconnecter et visualiser en graphe des jeux de métadonnées archivistiques de provenances multiples : un projet de prototype »

par Florence Clavaud, Anila Angjeli et Stéphanie Roussel

En lien avec la session « Utiliser les nouveaux modèles et relier les réservoirs de données« , vendredi 1er avril 2016 de 9h à 12h15, présidée par Romain Wenz.

L’atelier aura lieu le vendredi 1er avril 2016 de 9h15 à 10h15.

kalender

Les Archives nationales (AN), le SIAF, la BnF et l’EPHE (via le laboratoire Histara) se sont associés afin de concevoir et de faire réaliser un prototype logiciel permettant de visualiser, sous la forme de graphe articulé avec une ligne de temps, des triples RDF produits à partir de jeux de données archivistiques (notices d’autorité, fragments d’instruments de recherche, vocabulaires d’indexation notamment pour les fonctions des entités).

Le projet a pour objectif de montrer qu’il est possible :

– de représenter en RDF, de façon rigoureuse, des métadonnées archivistiques conformes aux standards EAD, EAC-CPF et SKOS, produites par plusieurs institutions ;

– d’interconnecter et d’enrichir ces jeux de données, notamment en exprimant les relations qui existent entre les objets décrits, qu’il s’agisse, par exemple, de relations d’identité (plusieurs ressources étant susceptibles de concerner la même entité) ou de relations fonctionnelles (telles que celles qui relient administrations centrales et collectivités territoriales dans l’exercice de leurs missions) ;

– de visualiser utilement ces jeux de données de façon graphique, en offrant à l’utilisateur le moyen de parcourir le graphe et d’accéder aux jeux de métadonnées source.

Les jeux de métadonnées source retenus pour le projet sont de volumétrie réduite. Ils concernent certains acteurs du domaine fonctionnel culture depuis la Révolution française.

En mars 2016, les jeux de métadonnées seront prêts, ainsi que les jeux de données RDF, pour lesquels le modèle de référence sera l’ontologie Records In Contexts du Conseil International des Archives (présentation proposée par ailleurs). Un cahier des charges pour le prototype logiciel sera également prêt.

Les intervenants présenteront de façon concrète la méthodologie, les travaux déjà réalisés et les premières leçons qu’il sera alors possible de tirer de cette expérience en cours. Ils seront heureux d’échanger avec toute personne intéressée ou ayant mené une expérience comparable.

 

 

 

Animateurs :

Clavaud

Archiviste-paléographe, conservateur en chef du patrimoine. Successivement responsable du service de reproduction des documents puis du service des nouvelles technologies aux Archives nationales (centre parisien) de 1990 à 2004, puis consultante (salariée de la société Anaphore) de 2004 à 2007, responsable pédagogique du Master 2 « Technologies numériques appliquées à l’histoire » et responsable de projets d’humanités numériques à l’Ecole nationale des chartes de 2007 à 2013. Aujourd’hui responsable des référentiels documentaires (vocabulaires et référentiel des producteurs) aux Archives nationales. Egalement membre de l’équipe de recherche de l’Ecole nationale des chartes, responsable de plusieurs projets numériques centrés sur l’édition critique numérique de textes. Membre de plusieurs groupes de travail nationaux et internationaux, en particulier membre du groupe d’experts du CIA sur la description archivistique (responsable de la réalisation de l’ontologie). Membre du Consortium TEI et de l’association Humanistica.

Angjeli

Au sein du département Information bibliographique et numérique de la BnF, chargée de projets de portée nationale et internationale en relation avec la normalisation et la modélisation des métadonnées. Depuis 2004, pilote le Groupe AFNOR d’experts en normalisation de Données d’autorité. A participé à l’élaboration de la norme ISNI (ISO 27729) depuis 2006, et depuis 2011 siège dans le comité directeur de l’Agence internationale ISNI. Elle est à l’origine de l’adoption par la BnF de l’identifiant ISNI et assure une mission d’expertise et de conseil pour permettre l’adoption de l’identifiant par d’autres communautés, dont les archives. Promeut l’interconnexion des données patrimoniales et en particulier la collaboration entre archives et bibliothèques. Depuis 2011 co-pilote le sous-comité technique du standard d’encodage des autorités archivistiques l’EAC-CPF de la Société des archivistes américains. Depuis 2008 est référent BnF pour les questions de métadonnées dans des projets relatifs à Europeana, est membre de The European Library Technical & Interoperability Working Group et membre Data Quality Committee d’Europeana.

Stéphanie Roussel

Directrice adjointe Archives départementales des Bouches-du-Rhône juillet 2012 – septembre 2015 (3 ans 3 mois) – Responsable du département des documents (collecte, traitement, archivage électronique), du secteur des données numériques (numérisation, ateliers photographiques et audiovisuels, encodage, réinformatisation), du centre aixois. – Directrice du projet de réinformatisation. – Formatrice et chargée de cours à l’université d’Aix-Marseille (master archives). Adjoint au chef du bureau de la gestion, de la sélection et de la collecte Service interministeriel des Archives de France juillet 2010 – juillet 2012 (2 ans 1 mois) Chargée du suivi des projets de dématérialisation (secteur public).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *