Intervention: « Des publications numériques pour le Centenaire de la Grande Guerre en Ille-et-Vilaine en 2015 : le guide des sources et le docgame « Classe 1914″ »

par Jean-Yves Le Clerc et Benjamin Suc

Au sein de la session « Pratiques et médiations numériques : les archives à l’écran« , jeudi 31 mars de 14h à 17h15, présidée par Antoine Courtin.

kalender

Depuis 2012, les Archives départementales travaillent à l’élaboration d’un instrument de recherche novateur. Ce guide des sources de la Grande Guerre en Ille-et-Vilaine recense les archives conservées aux Archives départementales, mais aussi dans l’ensemble des communes du département, dans les archives diocésaines, au Musée de Bretagne, ainsi qu’aux Archives nationales et dans les services d’archives militaires. Environ 8500 notices ont été organisées selon un plan thématique. Ce guide va faire l’objet d’une publication électronique sur le web, qui donnera à cette manne une plus grande visibilité et optimisera la navigation et l’interrogation de multiples façons. L’objectif est d’encourager l’appropriation des données par les internautes, qui seront invités à enrichir cette ressource, à la partager, à la réutiliser. L’agence coopérative Limonade & Co a assuré la maîtrise d’œuvre ce projet.  Cette dernière a également contribué à un autre projet en assistant les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine dans la maîtrise d’ouvrage du docgame « CLASSE 1914, Ne m’oubliez pas ! ». Pour accompagner les plus jeunes dans la connaissance de l’histoire de la Première Guerre mondiale en Ille-et-Vilaine, les Archives départementales ont imaginé un ambitieux outil numérique de connaissance, en lien avec les médias familiers à ces classes d’âge, sous la forme d’un docgame historique ou jeu sérieux documentaire.

Le docgame s’apparente à une bande dessinée interactive et animée, portée par la voix d’un narrateur.  L’internaute incarne le destin d’un personnage  qui pourra faire des choix de vie tout au long de l’aventure. L’histoire se fonde sur de nombreux documents d’époque et de fait, il constitue un véritable outil pédagogique.

Regards croisés sur des outils innovants et leur mise en œuvre.

 

 

 

Intervenants

LE CLERC

Jean-Yves Le Clerc est conservateur du patrimoine à la direction des archives et du patrimoine d’Ille-et-Vilaine où il exerce les fonctions de chef du service Ressources et encadre à ce titre 17 agents en charge de missions transversales.

Responsable de projets structurants au sein de l’établissement, il conduit, entres autres, des opérations de numérisation et de mise en ligne d’archives, de communication numérique, d’évolution de progiciel métier, des partenariats, etc… Depuis 2009, il accompagne toutes les actions de valorisation des Archives départementales d’Ille-et-Vilaine d’un volet numérique qui a pris la forme de développements d’applications mobiles, de visites virtuelles ou immersives, d’outils web, d’expériences de réalité augmentée,… Il est également chargé de cours à l’Université de Haute-Bretagne Rennes 2 depuis plus de 10 ans.

SUC

Benjamin Suc est diplômé en sciences humaines et en archivistique. La valorisation du  patrimoine culturel constitue son centre d’intérêt principal depuis ses études universitaires. Après avoir travaillé entre 2005 et 2006, pour l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT / CNRS) dans des projets d’édition électronique de sources en lien avec des chercheurs, il a notamment développé en agence de communication (TBWA\ Paris), une approche originale de la communication et diffusion du document d’archives au moyen du digital. Il a réalisé pour des grands comptes des missions de conseil et d’étude dans le domaine de l’analyse du trafic et de la gestion des flux d’informations, visant à la mise en place de Media Asset Management (Michelin, Lafarge, Valeo) et de mini-sites événementiels (90 ans de Danone). Son intérêt pour la valorisation du patrimoine culturel a pu être appliqué lors de la réalisation d’AMOA pour différents projets nationaux comme pour la Direction générale des Finances publiques (2009), les 350 ans de Saint-Gobain (2014-2015) ou la numérisation de fonds historique d’archives audiovisuelles. Depuis 2013, la transmission et le partage des connaissances constituent un domaine de compétences qu’il a notamment mobilisé pour le Ministère de la Culture et de la Communication lors de formations orientées web 2.0 ou pour un vaste programme d’aide à la transformation culturelle des agents Michelin.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *