Intervention: « la qualité explore le temps : l’archivage numérique aux Archives nationales »

par Thomas Van de Walle

Au sein de la session « Mise en œuvre de l’archivage électronique : bilans, débats et réflexions« , mercredi 30 mars de 10h30 à 12h30, présidée par Jean-François Moufflet.

kalender

Les Archives nationales ont une longue expérience en matière de conservation des archives numériques.

Cette politique repose sur l’application de nombreuses règles de fonctionnement, qui ont été mises en place dans l’optique de gérer les archives numériques sur la très longue durée. L’ensemble de ces règles, de ces exigences, ont été conçues pour assurer la qualité des fonds ainsi constitués. Nous évoquerons ces exigences à grands traits, ce qu’elles ont apporté et comment elles ont dû être ajustées au fil des années.

Face aux évolutions technologiques de la dernière décennie, faire des ajustements ne suffit plus. Adapter nos outils est désormais une obligation, mais, il est tout aussi fondamental de repenser cette exigence de qualité, en la confrontant aux nouveaux modes de production des archives, aux nouveaux modes de travail des archivistes, aux nouveaux besoins des usagers.

Dans le cadre du projet ADAMANT, les Archives nationales vont faire évoluer les moyens de traitement des archives numériques dont ils ont la responsabilité. Nous exposerons le dispositif mis en place pour gérer cette problématique d’exigence de qualité, les partenaires impliqués, les différents leviers d’action identifiés. Nous présenterons pour terminer les réflexions et les débats que suscite cette démarche.

 

 

 

Intervenant

Van de Walle

Archiviste paléographe et conservateur du patrimoine, Thomas VAN DE WALLE a tout d’abord exercé les fonctions de sous-directeur des Archives départementales de Seine-et-Marne. Il y a notamment géré plusieurs projets concernant l’informatique appliqué aux archives (gestion du partenariat concernant le logiciel GAIA, numérisation, projet de SAE…).

En 2012, il est devenu chef du Département de l’archivage électronique et des archives audiovisuelles aux Archives nationales. Depuis 2015, il assume la mission de directeur du projet ADAMANT, qui consiste à faire évoluer l’ensemble du système de traitement des archives numériques aux Archives nationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *