Intervention: « Des archives à l’écran, numérique et médiation : analyse rétrospective »

par Catherine Collin

Au sein de la session « Pratiques et médiations numériques : les archives à l’écran« , jeudi 31 mars de 14h à 17h15, présidée par Antoine Courtin.

kalender

De l’Index Thomisticus de Roberto Busa (1946) aux encyclopédies en ligne, des données au partage, du foisonnement aux réseaux sociaux, le numérique à l’œuvre depuis plus de cinquante ans bouleverse le codes et invite à user de données accessibles aux détenteurs d’objets interactifs de plus en plus simplifiés et sophistiqués.

La médiation culturelle s’est emparée de ces technologies et, dans un retournement dont le numérique a aussi le secret, a fait en sorte que chacun puisse tant bénéficier des sources disponibles sur internet que diffuser ses propres ressources.

Aux Arts Décoratifs, la numérisation des œuvres et leur mise en ligne ont été immédiatement comprises comme un enjeu important de la conservation, de la diffusion et comme des éléments d’inspiration, rejoignant la ligne fondatrice de cette institution. Avec quelques exemples choisis, chacun pourra mesurer les richesses inscrites dans les nuages, transportées par le net, irriguant les sujets. Les questions de mémoire collective, action individuelle, oubli, universalité, augmentation, collaboration, appropriation seront convoquées pour nous conduire des terres rares aux teraoctets, vers de nouveaux filons.

 

 

Intervenante

Responsable du service des publics des musées des Arts Décoratifs depuis près de quinze ans, Catherine Collin développe action et réflexion autour de la transmission et de l’accès du plus grand nombre aux œuvres et relaie recherches et expérimentations numériques.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *