Intervention: « 10 ans d’archivage numérique au CINES : premiers bilans et perspectives »

par Lorène Béchard

Au sein de la session « Mise en œuvre de l’archivage électronique : bilans, débats et réflexions« , mercredi 30 mars de 10h30 à 12h30, présidée par Jean-François Moufflet.

kalender

2006-2016 : Il y a dix ans, la première thèse de doctorat soutenue en France et déposée au format numérique était archivée au CINES (Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur). A la demande du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, une équipe avait été détachée sur le projet afin de mettre en place un service pour conserver ces fichiers numériques pour les générations futures et développer l’outil informatique adéquat.

Dix ans après, 2 migrations de plateforme effectuées, plus de 16 millions de fichiers archivés dans une vingtaine de formats différents, le service s’est largement développé, professionnalisé et a pérennisé la mission confiée par le ministère.

Quels bilans peut-on tirer de cette expérience ? Quelles ont été les principales difficultés rencontrées et les leçons apprises ? Et quel horizon pour les dix ans à venir ?

La présente communication se propose d’aborder aussi bien les aspects stratégiques que techniques : de l’importance de la mutualisation et d’une volumétrie critique indispensables à toute économie d’échelle à la nécessité de contrôler la qualité des archives tant lors de leur versement qu’au cours de l’archivage. Enfin, sur la base de cette expérience, quels sont désormais les nouveaux défis à relever par le CINES dans les années à venir ?

Rendez-vous au Forum des archivistes 2025 pour faire un nouveau point d’étape !

 

 

 

 

Intervenante

BECHARD

Lorène Béchard est archiviste et responsable fonctionnel au Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur (CINES) depuis 2009. Elle contribue au fonctionnement de la plateforme d’archivage électronique PAC qui préserve, depuis 2006, les documents et données de l’enseignement supérieur et de la recherche. Experte en pérennisation de l’information numérique, elle est membre de la CN171 de l’AFNOR, de la Commission Archives Electroniques de l’AAF et du comité de pilotage du SEDA. Elle participe également aux travaux du groupe PIN de l’association Aristote. Ses centres d’intérêt se portent sur la qualité et la certification des systèmes d’archivage électronique, les procédures d’archivage ainsi que les métadonnées de pérennisation. Depuis 2010, elle assure plusieurs formations sur ces sujets notamment pour la direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *